La grande collecte des papiers à l’École

Ayant pour objectif d’atteindre 60% de recyclage des papiers en 2018, le SMICTOM des Forêts lance la grande collecte des papiers dans les écoles du territoire. Pour y parvenir, le SMICTOM propose de conventionner avec les associations des écoles et la commune.

Les papiers, enveloppes, courriers, lettres, annuaires, magazines, catalogues, livres, cahiers, bloc-notes, publicités et prospectus sont acceptés dans les colonnes d’apport volontaire dédiées à la collecte du papier dans les écoles. Les 1ères colonnes sont installées à proximité des écoles depuis début septembre. Les papiers collectés par le SMICTOM seront ensuite recyclés en journaux (entreprise UPM, Seine-maritime).

Le respect des consignes contribue à la qualité du papier recyclé. La subvention résultant des tonnes de papiers collectées sert à financer les projets pédagogiques de l’école : sorties scolaires, spectacles, visites…

Cette subvention sera calculée à l’échelle de la commune à hauteur de 40 euros par tonne de papier, puis répartie entre les différentes écoles au prorata du nombre d’élèves. Elle sera versée directement aux associations deux fois par an. Ce prix est révisable annuellement selon les conditions économiques.

En parallèle, des collectes des journaux sont organisées une à deux fois dans l’année. Seuls les journaux sont acceptés, en vrac, sec et non souillé. Aucune erreur de tri n’est acceptée sur cette collecte afin d’assurer le bon fonctionnement du recyclage. Collectés par le SMICTOM, les journaux sont acheminés vers l’usine Celloaouate (Morlaix) qui les recycle en un isolant écologique : la ouate de cellulose. L’objectif à terme est de développer une filière bretonne créatrice d’emplois.

Suite aux collectes réalisées, le SMICTOM reverse une subvention à hauteur de 70 euros par tonne de journaux collectés. Ce prix est révisable annuellement selon les conditions économiques.

Plus de renseignements sur le www.jadoptelezerodechet.fr

Le SMICTOM lance une grande enquête

logoSictom

Dans le cadre du retour de la « ristourne pour geste de bon tri », le SMICTOM des forêts a besoin de mettre à jour sa base de données. Courant novembre, les 15 000 foyers du territoire vont recevoir un courrier les invitant à mettre à jour les informations les concernant. La réponse à cette enquête est primordiale pour pouvoir bénéficier de la ristourne.

Lire la suite